Retour à la page d'accueil
Retourner à la page d'accueil Mettre le site en favoris Mettre le site en page de démarrage Ryoweb - Flux RSS

Espace Membres


Pas encore inscrit ?
Mot de passe oublié ?

Test DVD

LES TROIS MOUSQUETAIRES - L'INTéGRALE

France, 1625. Le jeune d'Artagnan, originaire de Gascogne, rêve depuis toujours de monter à la capitale servir sa majesté Louis XIII. Son vœu est en partie exaucé le jour où son père l'envoie voir son ami M. de Tréville, le capitaine des mousquetaires du roi. Fier et téméraire, d'Artagnan n'hésitera pas à faire obstacle aux plans machiavéliques du cardinal de Richelieu, dont les noirs desseins mettront souvent bien à mal l'apprenti mousquetaire, et ce malgré l'aide de ses nouveaux amis : Athos, Porthos, Aramis... et Pomme !
IMAGE
La définition n'est certes pas exceptionnelle, mais l'ensemble est de qualité très correcte, compte tenu de l'âge avancé du dessin animé. On relève ici et là sur le master quelques poussière et autres griffures, mais c'est suffisamment anodin pour que le plaisir de visionnage reste confortable. Bon travail de compression et couleurs relativement bien saturées.
SON
Il faut pousser le volume un peu haut pour entendre convenablement certains dialogues, notamment ceux du narrateur qui baisse souvent d'intensité lors de ses fins de phrase. La seule piste audio disponible est celle en français en mono d'origine. Il ne faut donc pas s'attendre à une écoute supra optimale. Le doublage de l'époque s'en sort bien, ce qui est assez logique, lorsqu'on voit qu'il a été confié à des comédiens confirmés tels que Roger Carel, même si on note quelques doublages farfelus (d'Artagnan avec ses contre pétries) et des répliques qui ne collent visiblement pas à ce qui a été dit à l'origine, sûrement du fait de l'adaptation espagnole (cf. ci-dessous). À noter aussi un casting assez pauvre, dans le sens où un comédien incarne bien souvent plusieurs rôles à la fois.
SOUS-TITRES
Aucun sous-titre proposé, donc aucune note, mais deux mots tout de même sur cette adaptation des Trois Mousquetaires (Wan wan Sanjûshi). Même s'il s'agit en effet d'une co-production hispano-japonaise, il est tout à fait incompréhensible, voire aberrant, de ne trouver aucune trace du staff japonais dans les crédits, que ce soit en générique de début ou de fin. À croire que B.R.B. Internacional, la maison de production espagnole, s'est ouvertement approprié le travail de la Nippon Animation. Pire, à cause de ça, pas mal de gens croient encore aujourd'hui que ce dessin animé est entièrement espagnol. Il ne leur pas venu un seul instant à l'esprit qu'il n'était fait mention nulle part du nom du character designer ou encore moins celui du réalisateur ? Sûrement que B.R.B. Internacional est en droit de masquer l'appartenance japonaise de cette série, vu le montage effectué par ses équipes, parfois assez bordélique (d'Artagnan sur "l'île au trésor"), et la musique différente de celle de la version japonaise, mais tout de même, ce manque d'honnêteté est bien irrespectueux, voire honteux...
INTERACTIVITÉ
Coffret classique en carton assez fin, aucun bonus proposé (quelques bandes-annonces seulement). La seule chose notable, c'est le soin accordé aux illustrations des différentes jaquettes, même si l'on note quelques erreurs de dessins comme la forme du chapeau de d'Artagnan. Les menus sont fixes (cf. capture), et contrairement à d'autres séries de l'éditeur proposées en édition standard, on peut si l'on souhaite lancer tous les épisodes d'un coup.
AVIS
Liste des épisodes :
01 : Paris, la ville rêvée ; 02 : Le chevalier à la moustache noire ; 03 : La jeune femme du carrosse ; 04 : L'imposteur ; 05 : Monsieur de Tréville ; 06 : D'Artagnan contre les Mousquetaires ; 07 : L'apprenti mousquetaire ; 08 : L'enlèvement ; 09 : À la recherche de Constance ; 10 : La petite évasion ; 11 : Les atouts de Milady ; 12 : La mission secrète ; 13 : Le nouvel ami ; 14 : Chassé-croisée avec le duc ; 15 : La rencontre ; 16 : La dague volée ; 17 : Un bateau pour l'Angleterre ; 18 : Le collier ; 19 : L'épreuve ; 20 : L'Aigle Bleu ; 21 : Le bateau fantôme ; 22 : L'île au trésor ; 23 : Les cryptes de Notre Dame ; 24 : En route vers l'Espagne ; 25 : Le combat de taureaux ; 26 : Enfin Mousquetaire.

Destiné principalement à un jeune public, comme le montre notamment le design animalier rondouillard des différents protagonistes, ce dessin animé réunit toutefois tous les ingrédients qui en font une série susceptible de plaire à un large public amateur d'animation, à commencer par son histoire évidemment, dont chacune des péripéties de d'Artagnan réussit à capter l'attention, en plus de divertir comme il se doit, grâce à sa dose d'humour quasiment omniprésente. Naturellement, étant tout à fait impossible de faire rentrer dans ce format l'intégralité du roman de Dumas (et puis, il y a des scènes qui n'auraient sans doute pas pu passer à cause du public visé), certaines libertés ont été prises dans le scénario, avec des ajouts et autres modifications, les auteurs ont arbitrairement gardé ce qui leur a semblé "essentiel" dans l'épopée du jeune Gascon. Les personnages principaux, comme le cardinal de Richelieu, le comte de Rochefort, Constance Bonacieux ou encore Milady de Winter sont ainsi au casting (il en manque tout de même une petite flopée), de même que l'on retrouve bien entendu la fameuse affaire des ferrets de la reine Anne d'Autriche, qui provoquera au passage bon nombre de rebondissements. Et qui dit rebondissement dit action, les séquences mises en scène ne sont font pas rares, et donnent justement l'occasion de voir les talents d'escrimeur de notre héros face à ses nombreux adversaires dans des combats plutôt inventifs, à défaut d'être d'un impact très percutant.

Malgré un bon effort dans l'animation générale, on n'est pas à l'abri de quelques baisses de régime notables d'un épisode à l'autre. Prenons par exemple le cas du character design, les proportions sont parfois assez étranges, on se rappellera à ce propos un épisode où d'Artagnan est plus grand que Constance (alors que c'est le contraire), avec une tête vraiment imposante. Les musiques made in B.R.B Internacional sont très enjouées et collent bien au récit, de même que les bruitages cartoonesques qui atténuent grandement la "violence" de certaines scènes. Les décors sont quant à eux plutôt bons, même si l'on note aussi quelques "bâclages" inhérents aux séries TV.

Les Trois Mousquetaires version "ouaf ouaf" est un très bon complément (le mot est peut-être un peu fort) à Sous le Signe des Mousquetaires, l'autre grande série animée basée sur l'œuvre de Dumas. Cet anime plaira sans aucun doute aux petits comme aux grands enfants, mais encore une fois, il est vraiment dommage que le travail japonais ait été à ce point occulté (cf. la rubrique "Sous-titres") et qu'on perde ainsi du script original.

RYO
07/12/2006
fond
Fiche technique

Titre : Les Trois Mousquetaires - L'intégrale

Éditeur : IDP

Réalisateur : Shigeo Koshi

Scénario : D'après le roman d'Alexandre Dumas

Année de production :

1981

Caractéristiques techniques : DVD-9 / PAL / Zone 2

Durée : 624 min

Format vidéo : 4/3

Format écran : 1.33

Son : Dolby Digital 1.0

Langues : Français

Sous-titres : -

Casting : Gérard Hernandez, Roger Carel, Claude Chantal, Philippe Dumat...

fond
Titre visuel




barre
fond
A vous de jouer
- Ajouter votre avis
- Réagir sur le forum
- Vos avis (0)
- Acheter sur :
    www.amazon.fr
Haut de page